Passer au contenu principal
Chargement Évènements

MOOC « HIV Science »

Inscriptions ouvertes
Du 12 septembre (08:00) au 21 décembre 2018 (17:00)

À propos de ce MOOC

L’Institut Pasteur est heureux d’annoncer que les inscriptions sont à présent ouvertes pour son nouveau MOOC « HIV Science ».

De l’origine biologique du virus et son identification aux perspectives d’éradication, ce MOOC entièrement gratuit est une véritable immersion dans la science du VIH. Il est destiné à tous ceux qui souhaitent développer ou approfondir leurs connaissances scientifiques sur le virus du sida et les perspectives actuelles de la recherche.

Co-dirigé par Michaela Müller-Trutwin et Asier Sàez-Ciriòn, chercheurs à l’Institut Pasteur, ce MOOC diffusera à partir du 02 novembre prochain, 32 leçons assurées par 28 experts reconnus dont Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine en 2008 pour l’identification du VIH.

Depuis le début de l’épidémie, le VIH a infecté plus de 75 millions de personnes et provoqué plus de 35 millions de décès. Aujourd’hui, bien que la réplication du VIH puisse être contrôlée par un traitement antirétroviral, l’infection par le VIH reste un problème de santé mondial majeur, avec 36,7 millions de personnes infectées et 1 million de décès liés au VIH en 2016, selon l’OMS. La moitié de la population infectée n’a pas accès aux traitements antirétroviraux et 2 millions de nouvelles infections sont enregistrées chaque année. En outre, il n’existe actuellement aucun traitement curatif contre le VIH et les traitements antirétroviraux doivent être pris à vie. Dans ce MOOC, différents aspects de l’infection par le VIH seront examinés : de son origine biologique et son identification en tant qu’agent causal du SIDA aux perspectives d’éradication. Sera également présenté l’état de l’épidémie de VIH dans le monde du point de vue du virus (diversité moléculaire) et de l’hôte (populations).

Une large attention sera accordée aux dernières avancées scientifiques sur les interactions complexes entre le virus et la cellule hôte, les mécanismes immunitaires qui sont mis en œuvre pour contrer le virus et comment le VIH est capable d’y échapper. Certains individus exceptionnels qui ont développé des mécanismes efficaces pour contrôler l’infection et des modèles animaux de protection spontanée feront l’objet d’études. Enfin, les problèmes de recherche en matière de prise en charge clinique de l’infection par le VIH et les perspectives en matière de traitement et de prévention seront abordés. En résumé, ce MOOC constitue un aperçu transversal de la recherche sur le VIH du point de vue des scientifiques et des cliniciens.

Format

Ce MOOC est organisé en 6 chapitres :

  • 1. Origine, épidémiologie et histoire naturelle de l’infection VIH
  • 2. Mécanismes de réplication et de dissémination du VIH. La formation de réservoirs viraux.
  • 3. Le VIH et le système immunitaire.
  • 4. Physiopathologie de l’infection VIH.
  • 5. Prise en charge clinique.
  • 6. Perspectives et défis futurs.

Chaque module est composé de 5 sessions. Chaque session comporte une vidéo de 8 à 10 minutes et un test à choix multiples pour vous aider à valider votre compréhension. Les vidéos sont en anglais sous-titrées en français et en anglais.

 

Public ciblé

Ce MOOC s’adresse à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur la science du VIH et les recherches en cours. Il présente un intérêt particulier pour les étudiants travaillant dans le domaine du VIH ou des sciences biomédicales, les professionnels de la santé, les chercheurs, les associations de lutte contre le sida et les ONG.

Avec la participation de

Victor Appay (Inserm, Sorbonne Université), Ahidjo Ayouba (IRD), Françoise Barré-Sinoussi (Institut Pasteur), Anne-Sophie Beignon (CEA), Monsef Benkirane (CNRS), Guislaine Carcelain (Université Paris-Diderot), Anaïs Chapel (Institut Pasteur), Nicolas Chomont (Université de Montréal),Constance Delaugerre (Université Paris-Diderot), Jean-Daniel Lelièvre (Institut Mondor de Recherche Biomédicale), Jade Ghosn (Université Paris-Diderot), Cécile Goujard (Université Paris-Saclay), Béatrice Jacquelin (Institut Pasteur), Karine Lacombe (UPMC), Olivier Lambotte (Université Paris-Saclay), Nicolas Manel (Institut Curie), Elisabeth Menu (INSERM), Jean-Michel Molina (Université Paris-Diderot), Hugo Mouquet (Institut Pasteur), Nicolas Noël (Université Paris-Saclay), Stéphane Paul (Université Jean-Monnet), Olivier Schwartz (Institut Pasteur), Florence Thune (Sidaction), Lydie Trautmann (The Henry M. Jackson Foundation for the Advancement of Military Medicine).

Institutionnel