Passer au contenu principal
Chargement Évènements

Semaine de la paix franco-allemande: cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale

  Événement passé
15 novembre 2018 (19:00)
Gratuit

Le 15 novembre à 19h00, un débat aura lieu sur le thème « Philosophie et crise après la Première Guerre mondiale dans le cadre de la Semaine de la paix franco-allemande: cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale » au Goethe-Institut de Lisbonne. Les participants seront l’auteur du livre «Le temps des mages», Wolfgang Eilenberger, le philosophe et expert en philosophie allemande Jean-François Courtine et la philosophe portugaise Maria Filomena Molder. Le débat sera modéré par Gerd Hammer, professeur de germanistique de l’Université de Lisbonne.

L’année 2018 est marquée par le centenaire de la fin de la première guerre mondiale. Cette guerre est considérée comme la catastrophe majeure du XXe siècle, qui a fondamentalement changé la vie et la pensée des peuples de l’Europe. Cependant, les bouleversements de la guerre et les tribulations des années 1920 qui ont suivi ont également constitué un terrain fertile pour une « explosion de pensées ». Le philosophe et scientifique allemand Wolfram Eilenberger a écrit une histoire philosophique extrêmement stimulante sur cette époque. Dans l’oeuvre Zeit der Zauberer : das große Jahrzehnt der Philosophie, Eilenberger décrit la période allant de 1919 à 1929, lorsque Martin Heidegger, Ludwig Wittgenstein, Walter Benjamin et Ernst Cassirer acquièrent une importance mondiale.

Qu’est-ce donc que la pensée intellectuelle dans cette décennie de philosophie? Qu’est-ce qui a déclenché cette « explosion de pensées »? Comment ces philosophes ont-ils été reçus au pays du prétendu et dépassé «ennemi juré» français? Et au Portugal? Quels philosophes ont inventé la pensée dans ces pays après la Première Guerre mondiale? Et dans quelle mesure les théories de ces penseurs ont-elles été mobilisées et utilisées sur la route de la prochaine catastrophe, la Seconde Guerre mondiale?

Un événement conjoint des ambassades allemande et française au Portugal, en collaboration avec le Goethe-Institut Portugal et l’Institut Français du Portugal, dans le cadre de la « Semaine de la paix franco-allemande: cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale ».

Wolfram Eilenberger a effectué son doctorat sur Michail Bachtin. Depuis 1999, il travaille comme journaliste, écrivant entre autres pour l’hebdomadaire Die Zeit. Eilenberger était rédacteur en chef du magazine Philosophie Magazin et, depuis novembre 2017, directeur de la programmation de la maison d’édition berlinoise Nicolai Publishing & Intelligence. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages spécialisés en philosophie, traduits dans différentes langues. Son dernier livre, Zeit der Zauberer : das große Jahrzehnt der Philosophie 1919 – 1929 a été publiée en 2017 et est rapidement devenu un best-seller.

Jean-François Courtine est spécialiste de philosophie allemande et d’histoire de l’ontologie. Il est membre honoraire de l’Institut universitaire de France et professeur émérite de l’Université Paris-Sorbonne. En 2013, il a reçu le Grand Prix de philosophie de l’Académie française pour l’ensemble de son travail.

Maria Filomena Molder est professeure de philosophie à l’Universidade Nova de Lisboa. Il a été membre du Conseil scientifique du Collège international de philosophie de Paris et est membre du Groupe international de recherches sur Nietzsche (GIRN). Elle a publié de nombreux ouvrages au Portugal et au Brésil sur les thèmes de l’esthétique et de la philosophie du langage. Ses auteurs vont de Goethe à Wittgenstein et Benjamin, de Dante à Herbert Helder, de Montaigne à Nietzsche et Warburg. Elle écrit sur l’art et les artistes, portugais et étrangers, pour les catalogues et les magazines de la spécialité.

Débat d'idées Institutionnel