Passer au contenu principal

Autres aides au secteur du livre et de l’édition

Aides à la traduction vers le portugais

  • CNL – Aide aux éditeurs pour la traduction d’ouvrages français en langues étrangères

Le centre National du Livre (CNL)
Le Centre National du Livre, établissement public du Ministère de la Culture français, a pour mission de soutenir tous les acteurs de la chaîne du livre. Il favorise la traduction d’œuvres étrangères en français et d’œuvres françaises en langue étrangère.

Le Centre National du Livre (CNL) accorde des aides aux éditeurs professionnels ayant acquis les droits auprès d’un éditeur français pour la traduction d’ouvrages en français vers des langues étrangères. Il s’agit d’accompagner les éditeurs prenant des risques économiques dans le cadre d’une production éditoriale qualitative, diversifiée et accessible au plus grand nombre.

La demande de subvention est faite auprès du CNL, au travers de la plateforme dédiée, par l’éditeur de l’œuvre en français ayant cédé les droits à un confrère étranger.
L’Institut français du Portugal ne traite aucun dossier. Les éditeurs portugais ne peuvent pas non plus candidater directement auprès du Centre national du livre.

Les commissions se réunissent trois fois par an :
Date limite de dépôt
Le 20 février pour la session de mai-juin 2020
Le 10 juin pour la session d’octobre 2020
Le 4 novembre pour la session de février 2021

Montant susceptible d’être accordé
De 500 à 35 000 euros

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du CNL

 

Aide à la traduction vers le français

  • Aide à la traduction et à l’édition (LATE) – DGLab et l’Institut Camões

L’aide à la traduction et à l’édition (LATE) a été créée en 2016 conjointement par la DGLab et l’Institut Camões.

Cette ligne de soutien vise à promouvoir la traduction et l’édition à l’étranger d’oeuvres écrites en langue portugaise, par des auteurs portugais ou de pays africains de langue portugaise (Angola, Mozambique, Cap Vert, Sao Tomé, Guiné-Bissau) à travers des appuis financiers et des bourses pour les traducteurs.

Plus d’informations disponibles ici.

 

 

Aides à destination des traducteurs

Sur cette page, vous trouverez une sélection d’aides pouvant intéresser les traducteurs. Ceux-ci doivent prendre contact directement avec l’institution qui les intéresse.

 

  • CNL – Bourse de séjour aux traducteurs du français vers les langues étrangères

La bourse de séjour aux traducteurs du français vers les langues étrangères a pour objet de développer le réseau des traducteurs professionnels du français ou d’une des langues de France vers les langues étrangères en leur offrant la possibilité de séjourner en France pour y mener un projet de traduction d’ouvrage français ou écrit dans une des langues de France à des fins de publication.

Pour être éligible un projet doit faire l’objet d’un contrat de traduction avec un éditeur.

Les commissions se réunissent trois fois par an :

Dates limites de dépôt :

  • 20 février pour la session de Mai/Juin 2020
  • 10 juin pour la session d’Octobre 2020
  • 4 novembre pour la session de Janvier/Février 2021

Montant susceptible d’être accordé :

De 2 000 € à 6 000 € (jusqu’à trois mois de séjour avec 2 000 € par mois)

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du CNL

 

  • Bourse aux traducteurs des langues étrangères vers le français

La bourse aux traducteurs des langues étrangères vers le français a pour objet de permettre aux traducteurs de se consacrer, en France ou à l’étranger, à un projet individuel et personnel de traduction de grande ampleur, à des fins de publication.

Pour être éligible un projet doit faire l’objet d’un contrat de traduction avec un éditeur.

Les commissions se réunissent trois fois par an :

Date limite de dépôt

Le 20 février pour la commission de mai-juin 2020
Le 10 juin pour la commission d’octobre 2020
Le 4 novembre pour la commission de février 2021

Montant susceptible d’être accordé
De 5 000 à 8 000 euros

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du CNL

 

  • DRAC – Direction Générale des Affaires Culturelles

Les différentes régions françaises proposent des aides pour promouvoir la vie littéraire : aides aux manifestations littéraires, aides aux maisons d’auteurs, bourses aux écrivains et aux traducteurs.

Vous pouvez consulter le site web général pour accéder aux pages des régions respectives

https://www.culture.gouv.fr/Regions

Résidences et bourses de la Région Nouvelle Aquitaine : Http://ecla.aquitaine.fr/Ecrit-et-livre/Auteurs-Traducteurs/Appels-a-candidatures-residences-et-bourses

→ Soutien aux résidences d’auteurs, illustrateurs et traducteurs de la Région Occitanie :

https://www.occitanielivre.fr/bourses-de-residences

  • CITL – Collège International des Traducteurs Littéraires

La CSI accueille les traducteurs littéraires français et étrangers qui ont un contrat de traduction avec une maison d’édition en résidence pour des périodes d’une semaine à trois mois. Les chercheurs, linguistes et auteurs qui souhaitent travailler avec leur traducteur sont également les bienvenus.

https://www.atlas-citl.org/conditions-de-sejour/

 


Les aides provenants d’autres pays francophones

  • Collège Européen des traducteurs (Belgique)

Le Collège européen de Seneffe accueille des traducteurs littéraires en résidence pour des périodes allant de quinze jours à un mois et demi.

http://www.promotiondeslettres.cfwb.be/index.php?id=collge_seneffe

 

  • La Fondation Pro Helvetia (Suiza)

La Fondation Pro Helvetia offre des bourses de séjour et de mobilité aux traducteurs qui traduisent des auteurs suisses.

https://prohelvetia.ch/fr/?s=bourse

 


Aides à la mobilité

Vous trouverez sur cette page un ensemble d’aides intéressant les professionnels du secteur du livre. Vous devez contacter directement l’institution qui vous intéresse.

 

Pour les éditeurs

  • BIEF – Bureau International de l’Édition Française

Les éditeurs portugais peuvent demander à participer à plusieurs rencontres avec des éditeurs français au Salon du Livre de Paris en mars.

Le BIEF organise également des événements dédiés aux éditeurs étrangers, les Fellowship.

https://www.bief.org/Rencontres-professionnelles.html

 

Résidences (auteurs, illustrateurs, traducteurs…)

  • Cité Internationale des Arts à Paris

Depuis sa création en 1965, la Cité internationale des arts accueille en résidence des artistes du monde entier. C’est un lieu de vie ouvert au dialogue entre les cultures, où les artistes rencontrent leurs publics et des professionnels. En partenariat avec 135 organismes français et internationaux, elle accueille chaque mois plus de 300 artistes de toutes disciplines, générations et horizons.

https://www.citedesartsparis.net/residences

Il est possible d’y candidater via le programme de l’Institut français : voir l’appel à candidature.

 

  • Centre les Récollets

https://www.centre-les-recollets.com/en/