Passer au contenu principal
fr
Chargement Évènements

Triennale d’Architecture de Lisbonne

Du 1 octobre au 4 décembre 2022
Lisboa

La Triennale d’Architecture de Lisbonne conçoit et produit régulièrement différents événements et organise tous les trois ans un grand forum de débat, de réflexion et de diffusion qui dépasse les frontières disciplinaires et géographiques.

La Triennale 2022 s’intitule Terre. L’équipe de commissaires d’exposition est composée, entre autres, de Cristina Veríssimo et Diogo Burnay.

Cette année, vous pourrez découvrir différents projets français inclus dans les expositions, ainsi qu’une performance.

 

Projet Salvage de Bellastock dans le cadre de l’exposition Ciclos – Installation vidéo

Bellastock s’efforce d’accroître la valeur des lieux et de leurs ressources en proposant des alternatives à l’acte de construire.
La structure, engagée dans la transition écologique, développe depuis 2012 une expérience pionnière en France sur le réemploi des matériaux de construction, et une réflexion plus globale sur l’urbanisme de transition.

 

Projet Les traces (in)visibles du paysage du Collectif (in)visible (Gaspard Basnier, Léo Diehl-Carboni et Lawan-Kila Toe, École nationale supérieure d’architecture de Versailles avec Susanne Stacher enseignante) dans le cadre de l’exposition Ciclos – Installation, maquettes, photographies, graphiques, dessins

Cette recherche interroge les traces (in)visibles d’extraction des « matières » de construction et leurs impacts sur le paysage. L’architecture peut se définir à la fois comme une force additive – construire, aménager, structurer –, mais aussi comme une force soustractive – excaver, démolir, consommer. La conception d’un détail technique peut avoir un impact invisible et visible sur un ensemble de paysages, d’êtres humains et non-humains. Il convient alors d’interroger le choix des matériaux de construction et leur mise en œuvre. L’exemple de la prolifération de l’habitat pavillonnaire en périphérie des villes est à cet égard éloquent. Le contre-modèle architectural proposé – une maison individuelle fabriquée avec des ressources locales – interroge fondamentalement le rapport au territoire et aux matériaux, ainsi que la nature de l’espace habité. Une exploration immersive nous a amenés au cœur des processus de construction et de transformation du sol et du sous-sol.

 

Projet Tapis Rouge de Eva Studio dans le cadre de l’exposition Retroactivar – Installation vidéo, modèle 3D, matériel graphique

Le travail d’Eva Studio est basé sur l’étude du contexte d’un projet d’un point de vue culturel, qui englobe la langue locale, les habitudes quotidiennes, la technologie disponible localement et où l’interaction des traits locaux se développe en modèles qui définissent l’identité d’un lieu.

 

Projet Auroville de Roger Anger, dans le cadre de l’exposition Visionarios – Photographie, vidéo, objets, design graphique

Roger Anger /1923 – 2008) est un architecte français principalement connu pour son travail sur Auroville, ville expérimentale créée par Mirra Alfassa dans le Sud de l’Inde. Il a également collaboré avec Pierre Puccinelli à Grenoble, sur l´île Verte.
Sculpteur, artiste, architecte, urbaniste, il a mis ses talents au service de cet espace utopique qu’est Auroville : un endroit sur terre qui ne pouvait être revendiqué ou possédé par aucune nation, mais où les gens de partout pourraient vivre librement et en paix.

 

Performance Three Parties in Wonderland de Fani Kostourou, John Bingham-Hall, Pablo Castillo Luna, Ernesto Ibáñez Galindo, Héctor Suárez, dans le cadre de l’exposition Multiplicidade

Comment la fête peut-elle révéler et transformer nos pratiques corporelles dans l’espace public urbain ? Dans une scénographie inspirée de la piste de danse, des interventions performatives et des expériences festives explorent le mouvement dans la ville en invitant le public à une participation immersive, dans le contexte de l’exposition Multiplicité.

 

Architecture