Passer au contenu principal
Chargement Évènements

Hommage à Michel Piccoli

À la Cinémathèque Portugaise
  Événement passé
Du 15 juillet (22:00) au 29 juillet 2020 (22:00)

Nous remercions la Cinemateca Portuguesa pour ces belles paroles au sujet de notre grand acteur français qui nous a quittés le 12 mai 2020:

« Michel Piccoli, un acteur géant, puissant et polyvalent du cinéma européen, qui, à une période avancée de son parcours, a travaillé quatre fois avec Manoel de Oliveira. Rappelons-le à notre souvenir à travers l’un de ces quatre films (JE RENTRE À LA MAISON, sans doute le plus merveilleux et personnel geste de complicité entre l’acteur et le réalisateur, tous les deux capables d’une liberté qui, serait inouïe pour beaucoup d’artistes à ce stade de leurs œuvres), et dans un film moins vu d’un réalisateur qui, malgré ses déséquilibres, n’a pas toujours été regardé avec l’attention qu’il méritait : MILOU EN MAI, de Louis Malle. »

 

  • JE RENTRE À LA MAISON de Manoel de Oliveira

    Mercredi, 15 juillet à 22h00

Avec Michel Piccoli, Antoine Chappey, Leonor Baldaque, Leonor Silveira, Catherine Deneuve, John Malkovich, Portugal, France, 2001 – 89 min / sous-titré en portugais

Gilbert Valence est un comédien de théâtre. Son talent et sa longue carrière lui ont valu les plus grands rôles. Il tient en ce moment le rôle de Béranger Ier dans Le Roi se meurt d’Eugène Ionesco.
Un soir, à l’issue d’une représentation, la tragédie fait irruption dans sa vie : son agent et vieil ami, Georges, vient lui apprendre que sa femme, sa fille et son beau-fils sont décédés dans un accident de voiture.

 

  • MILOU EN MAI de Louis Malle

    Mercredi, 29 juillet à 22h00

Avec Miou-Miou, Michel Piccoli, Michel Duchaussoy, France/Italie, 1990 – 107 min / sous-titré en portugais

Une vieille dame s’éteint dans une grande demeure du Sud-ouest. Son fils, Milou, qui a soixante ans et qui s’occupe de la propriété, convoque pour l’enterrement son frère Georges et sa belle-sœur Lily, sa nièce Claire, sa propre fille, Camille et le reste de la famille. Mais nous sommes en mai 1968. Depuis deux semaines Paris est à feu et a sang…

Cinéma Français